Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

INTERVIEW de Christine TRIBOULET

OSTEOPATHE DO

MASSEUR-KINESITHERAPEUTE DE

 

Ostheo.jpg

J’ai rencontré Christine en 2009 lors d’un stage de Magnétisme et de Sophromagnétisme au sein de l’UTP Montpellier.

Christine pratique la kinésithérapie depuis 25 ans et l’ostéopathie depuis 10 ans dans son cabinet à Montpellier.

J’ai décidé d’interviewer Christine car elle utilise le Sophromagnétisme dans sa profession, mais de quelle manière ?

 

Christine, au départ pourquoi avoir choisi de t’orienter vers une formation en sophromagnétisme ?

Je me suis orientée vers le sophromagnétisme car j’avais besoin de comprendre et d’expliquer certaines sensations, des ressentis au cours des séances d’ostéopathie principalement. C’est lors d’un échange avec un de mes patients, qu’il m’a conseillé cette formation, qu’il avait lui-même suivie.

 

Utilises-tu le sophromagnétisme selon l’usage classique (séance individuelle) ? Si non, quels sont les outils que tu utilises et pourquoi, dans quel but ?

J’utilise principalement le sophromagnétisme pour détecter les déséquilibres énergétiques chez mes patients. Cette méthode, et ses outils, me permet également d’apaiser mes patients. Lors de cette formation, nous avons appris à nous « protéger » des pertes d’énergie, ainsi qu’à nous recharger en énergie ce qui me permet d’être pleinement efficace tout au long de la journée, sans ces coups de fatigue qui arrivent parfois après une séance difficile.

 

Si je comprends bien, l’utilisation du sophromagnétisme et ses différents outils te permettent

d’apporter un confort supplémentaire au patient et pour toi-même ?

Tout à fait, c’est un confort supplémentaire pour chacun.

 

Quelles différences as-tu pu constater en intégrant le sophromagnétisme et ses outils à tes consultations ?

Pour ma part, j’ai constaté beaucoup moins de fatigue ; je termine mes journées en pleine forme. Une plus grande capacité de concentration et de perception du patient.

Les patients, bénéficient de plus d’apaisement lors de ses consultations. Ils se sentent « écoutés » dans leur intégralité, pas seulement sur le corps physique.

 

Penses-tu que certains outils sont indispensables dans ta profession ? Si oui, peux-tu nous donner un exemple ?

Oui certains outils sont indispensables dans ma profession car ils améliorent mes conditions de travail. J’utilise quotidiennement quatre outils, soit :

1 – Les outils de “Protection“

2 – Les outils pour me “Recharger“

3 – La parole ; la “Voix sophronique“

4 – Mes mains, mon magnétisme et mon ressenti (grâce à une mise en condition) dans le but de “Scanner“ le corps pour détecter les vides énergétiques.

 

Conseillerais-tu le stage de Magnétisme et de sophromagnétisme à tes confrères et/ou à d’autres professions médicales ?

Bien sûr ; d’ailleurs de nombreux thérapeutes utilisent déjà des techniques approchantes, sans y mettre le même nom. Mais il existe bien des points communs : la concentration, la respiration, l’écoute énergétique, la visualisation, l’intention. Cela potentialise notre performance professionnelle, et les patients sont les premiers à nous en faire le retour.

 

Propos recueillis par Sophie HASSINE

Tag(s) : #Article Lettre UTP

Partager cet article

Repost 0