Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Logo des U.T.P.

Logo des U.T.P.

Dans la dernière édition de la "Lettre de l'U.T.P." nous vous avons proposé de découvrir la représentation symbolique du logo. Ce dernier n'a pas été confectionné "au hasard". Charly SAMSON ayant également eu des demandes à ce sujet, nous vous invitons à découvrir son article sur le sujet.

 

UNIVERSITE DU TEMPS PRESENT

U.T.P.

Des compétences au service du paranormal.

______________

 

Ce titre et son sigle ont été imaginés par Wilfried Chatteoui, dans le courant des années 1980. Cet universitaire, auteur de plusieurs ouvrages sur la parapsychologie, a proposé cette appellation pour créer des lieux où seraient enseignées les sciences dites parallèles que négligent ou rejettent les universités officielles.

Wilfried René Chetteoui était docteur de l’université de Paris, lauréat de l’Académie internationale de Lutèce, membre de l’institut métapsychique international, chercheur, conférencier et écrivain. Pendant la seconde guerre mondiale son action au sein de la Bibliothèque nationale avait sauvé plusieurs ouvrages et manuscrits voués à la destruction par les troupes d’occupation. Entre autres, en poste à Moscou pour l’agence Havas, il avait étudié les relations tumultueuses entre Cagliostro et la Grande Catherine.

J’ai rencontré Wilfried Chetteoui dans le cadre de festivals de parapsychologie auxquels je participais notamment à Nice, Cannes et Marseille, où je réalisais des reportages pour le magazine « l’Inconnu ». Il présentait ses ouvrages et animait des conférences. Nous avons eu de nombreuses conversations au cours desquelles il m’a exposé son projet de réunir des gens compétents pour enseigner les sciences dites parallèles.

Il souhaitait que ces associations soient placées sous l’égide de la loi de 1.901 et prennent le nom de « Université du Temps Présent ». L’objet devait être l’étude des phénomènes paranormaux de toute nature afin d’en rechercher objectivement la véracité, d’émettre des explications et hypothèses plausibles à leur sujet et de les faire connaître au grand public par tout moyen médiatique. Cette étude devait s’intéresser à la grande Tradition et aux mystères de l’histoire de l’humanité ainsi qu’aux avancées et découvertes de la science contemporaine.

En plus de ses activités de transmission du Savoir et de la Connaissance, l’UTP devait être aussi un organe de liaison, d’échanges et d’expression sans contrainte entre les scientifiques et les chercheurs dits parallèles et les associations s’intéressant aux sciences alternatives, y compris les nouvelles thérapies.

Agissant dans un esprit humaniste, c'est-à-dire avec le souci constant de contribuer à une amélioration de la condition humaine, essentiellement grâce à la prise de conscience des réalités transcendantes, l’Université du Temps Présent n’est liée et ne dépend d’aucune autre organisation, de quelque nature que ce soit. Elle s’interdit toute activité d’ordre politique et n’émet aucune critique envers les religions, philosophies ou organisations mystiques.

Ce programme d’intentions et d’actions conçu par Wilfried Chatteoui a été scrupuleusement respecté et doit l’être à l’avenir.

 

Le Rêve de Chetteoui se réalise

Après quelques tentatives sans lendemain sur la Côte d’Azur, c’est à Lattes, près de Montpellier qu’a été créée et fonctionne la première Université du Temps Présent. Quand en 1.988 j’ai décidé avec mon épouse de créer une association nous étions souvent en contact avec Wilfried Chetteoui. Nous le rencontrions à l’occasion de festivals et de conférences et il venait souvent chez nous à Lattes où nous avions aménagé un local pour nos réunions. Il nous proposa d’adopter le nom « Université du temps Présent » et nous prodigua ses conseils.

L’association fut déclarée à la préfecture de l’Hérault le 20 décembre 1.988. Les conférences se succédèrent animées par nous-mêmes et nos invités Wilfried Chetteoui, Serge Hutin, Guilhem Artz et quelques autres. Ces conférences très enrichissantes étaient toujours suivies de débats. A cette époque les dîners-débats attiraient de nombreux participants et l’UTP en organisait dans la région sur des thèmes différents : ovni, paranormal, voyance, hypnose, médecine chinoise, magnétisme, etc. Les convives posaient des questions aux animateurs parmi lesquels étaient souvent W. Chetteoui et Serge Hutin, mais aussi Jimmy Guieu, le docteur Facundo, Bernard Mirande, Alain Zuili, etc. Nous avons fait connaître l’UTP par nos conférences dans de nombreuses régions depuis Nice et Bordeaux jusqu’aux Vosges et à Lille. L’UTP a organisé des festivals de parapsychologie avec des spectacles d’hypnose de Daniel Huguet, la projection en exclusivité à Vittel du film « Nostradamus 1.999 » que j’ai eu le privilège de présenter, puis d’animer un débat avec Jean-Charles de Fontbrune. Les festivals de l’UTP avec des voyants, des conférences, des expositions et autres manifestations ont eu lieu notamment à Montpellier, Béziers, Perpignan, Vittel (10 années consécutives), Metz, Epinal, etc. Au cours de ces années 1.990, ces déplacements permettaient des contacts impossibles autrement car les relations par internet étaient naissantes et les téléphones portables n’existaient pas encore.

C’est au cours de cette décennie que l’UTP a proposé des stages pour transmettre concrètement. Nous avons commencé par « les tarots initiatiques et divinatoires », le sophromagnétisme, la voyance et les perceptions extrasensorielles et l’interprétation des rêves. Nous avons été prudents dans le choix d’autres intervenants et c’est principalement Guilhem Artz qui a offert un enseignement d’une exceptionnelle qualité par ses stages sur la radiesthésie, la géobiologie, la kabbale et les runes. Ensemble nous avons mis au point la visite de « Montpellier ville alchimique » parmi les sorties que nous organisions pour nos adhérents : Maguelone, Les saintes-Maries de la mer et la Camargue, Saint-Guilhem le Désert, Rennes-le château et Montségur,, ainsi qu’un voyage culturel en Egypte.

 

Le Logo de l'U.T.P.

Jusqu’à son décès Wilfried Chetteoui s’est intéressé activement à nos activités. Il venait souvent à Lattes, toujours dynamique, simple et débordant d’humour. Un jour il nous a déclaré qu’il avait mis au point un dessin qui pourrait être le logo de l’UTP et, selon ses souhaits, des Université du Temps Présent.

Je le revois, dépliant délicatement une feuille sur laquelle nous apparut le petit bateau que nous avons tout de suite adopté.

Avec la passion qui le caractérisait il nous commenta tout le symbolisme qu’il avait placé dans ce logo. Pour lui, c‘était une évidence. Nous avons adhéré à ses convictions après ses savantes explications qu’il me parait important de partager avec tous ceux qui aujourd’hui poursuivent les mêmes buts que notre ami.

Aujourd’hui, en cette année 2.014, une nouvelle étape vient d’être franchie. Le sophromagnétisme qui a grandi au sein de l’UTP de Montpellier a suscité en 2.000 la création de « l’association des sophromagnétiseurs – A.D.S. ». Cette appellation a fait place à « l’Association pour le développement du sophromagnéttisme – A .D.S. », par décision du conseil d’administration adoptée par l’assemblée générale du 2 février 2.014.

Cette même assemblée générale a adopté aussi la décision de placer chaque centre de formation en sophromagnétisme dans le cadre d’une association dénommée « Université du Temps Présent ». Ainsi le souhait de Wilfried Chetteoui se réalise car les quatre centre de formation qui existent actuellement fonctionnent dans une U.T.P. : Lattes-Montpellier, Champagne-Ardennes, Région Paca et Strasbourg. Le sophromagnétisme n’apparaît pas comme une méthode isolée mais est enseigné dans le contexte d’une association dont le but est d’étudier et de transmettre tout ce qui concerne les sciences dites parallèles.

Alors le symbolisme du logo des Universités du Temps Présent devient une réalité vivante et agissante :

L’ensemble représente une barque sur l’eau avec au-dessous le titre « Université du Temps Présent » qui forme une coupe soulignant le dessin. Les vagues qui portent la barque rappellent la lame 10 du tarot qui souligne que toute réalisation humaine évolue dans un équilibre instable, ballotée par les flots du destin. L’U.T.P. est comme une barque qui transporte des connaissances et doit maintenir son équilibre (entre la Tradition et la science). A l’avant, un mat présente la forme d’une croix dans son symbolisme universel : l’union vers le sommet du spirituel et du matériel. Un autre mat permet à un drapeau de flotter pour afficher aux yeux de tous les travaux de l’U.T.P. qui n’ont pas un caractère secret et sont offerts à tous. Enfin, la forme du bateau évoque la lettre U qui est la première du mot « union ». Ces trois éléments composent les trois lettres UTP qui par ce nombre symbolisent la réalisation. Ce logo et ses symboles semblent sortir d’un demi-cercle en forme de coupe qui contient les sciences dites parallèles qui méritent d’être transmises. La navigation est inspirée par une étoile qui se trouve à droite et dirige vers le futur cette embarcation dans sa lumière cosmique. On peut aussi remarquer que l’étoile a quatre branches correspond aux quatre éléments pour affirmer le réalisme de la tâche entreprise qui ne se situe pas dans l’irréel. Quatre traits sur les côtés de l’étoile créent une correspondance avec la lame 17 du tarot, l’étoile à 8 branches C’est Vénus qui évoque « la beauté », l’art dans la recherche et aussi l’équilibre du nombre 8 nécessaire à la navigation du bateau.

Cette interprétation du logo de l’U.T.P. n’est pas exhaustive car une étude plus profonde peut être entreprise. Par exemple le centre de l’étoile est actif dans son immobilité apparente comme l’est le moyeu d’une roue. Par rapport au nombre 8, il représente le nombre 9 cher aux templiers qui en cachaient la valeur en affichant l’octogone. Le U qui est la première lettre du mot « union » peut être abordé par le « langage des oiseaux », cher aux alchimistes. On y trouve le « un ». A cette « unité » s’ajoute le « ion », nom donné à une particule élémentaire. C’est l’union et la conciliation des contraires : l’unité, le UN, le TOUT dans son immensité, est inséparable de l’infiniment petit, inimaginable par nos sens.

La richesse du logo de l’UTP ne se révèle que progressivement lorsque nous communions avec les éléments qui le composent dans l’incommensurable trésor du symbolisme.

Wilfried Chetteoui nous a offert un excellent sujet de réflexions, d’interprétations et de méditations à la disposition de ceux qui dépassent les banalités apparentes d’un simple dessin. Nous y trouvons tout le symbolisme de l’action que doit mener l’union de ceux qui partagent les buts de sa recherche.

 

Charly Samson

UTP Montpellier

Mars 2014

Tag(s) : #Symbolisme, #INFOS DIVERS, #Sophromagnétisme, #Article Lettre UTP

Partager cet article

Repost 0