Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE SOPHROMAGNETISME

SON FONCTIONNEMENT EN QUATRE NIVEAUX

 

* A.D.S association ouverte à tous.

* Sophromagnétiseurs reconnus.

* FORMATEURS en exercice.

* Propriété du nom et de la méthode.

_________

 

Le sophromagnétisme est né dans les années 1980 et l’organisation de son fonctionnement s’est mis en place par étapes selon son évolution et son utilisation.

A l’origine, par relations directes des personnes ont suivi mes recherches et leurs applications et ont commencé à les mettre en pratique. Pour marquer l’originalité de la méthode il devint utile de lui donner un nom. J’ai tenu à éviter les appellations aux consonnaces américaines ou asiatiques particulièrement en vogue. Partant des principes de base, la sophrologie et la « sophrosyne » de Platon, qui s’adressent au psychisme, et le magnétisme traditionnel qui s’intéresse au corps, j’ai simplement réuni les deux techniques en une seule sous le nom de « sophromagnétisme ».

Ce fut l’aboutissement de recherches et d’expériences de plusieurs dizaines d’années menées avec des professionnels des deux techniques et de bien d’autres qui les complètent en les enrichissant. Dans des textes que j’ai publiés je n’ai pas manqué d’exprimer ma reconnaissance à tous ces spécialistes modestes et compétents qui ne savaient pas que des « passerelles » pouvaient exister entre leurs disciplines parallèles pour les faire se rencontrer.

 

Vers la fin des années 1980, des groupes se sont constitués pour se former en sophromagnétisme. J’ai alors mis au point une pédagogie de ma méthode afin de la transmettre par des cours et des stages. Ce n’est qu’au fil du temps que la forme actuelle de cette transmission a rendu possible l’utilisation du sophromagnétis me par des stagiaires pouvant être qualifiées de sophromagnétiseurs. Cependant les résultats qu’ils ont obtenus et la publication de mes premiers livres a tenté quelques personnes désireuses de récupérer ce titre sans même connaître son contenu. Les authentiques sophromagnétiseurs ont alors fondé leur association en 2.000, tandis que par voie légale je protégeais ma méthode et son nom enregistrés à l’i.n.p.i.

 

Les années que nous avons connues ont prouvé que le risque de subir des influences malignes est permanent. Nous devons veiller à ce que le sophromagnétisme ne soit pas le jouet d’influences tendant à le récupérer et à le dévoyer. Il me paraît indispensable de mettre en place une organisation englobant sa pratique, son enseignement et sa promotion.

 

Actuellement les conditions d’utilisation du sophromagnétisme sont définies par une charte qui précise comment obtenir le diplôme de sophromagnétiseur à la suite d’un cursus sanctionné par un examen oral et pratique. L’étude de la méthode s’effectue auprès de formateurs auxquels j’ai délégué ces prérogatives.

 

L’évolution se poursuit. Elle nécessite une adaptation quasi permanente pour protéger le sophromagnétisme en favorisant son développement, dans le souci de préserver l’intérêt des sophromagnétiseurs. Aujourd’hui il convient de préciser les rôles de tous ceux qui à divers titres ont en charge le fonctionnement de la méthode et son avenir. Ils se répartissent en quatre niveaux étroitement liés.

Le présent texte constitue les bases de règlements à mettre au point avec les intéressés afin qu’ils puissent être mis en application sans tarder.

 

1er Niveau : l’A.D.S.

A été fondée en 2.000 par les sophromagnétiseurs et les sympathisants de la méthode, sous la forme d’une association régie par la loi de 1.901. Au début, elle a réuni tous ceux qui pratiquaient le sophromagnétisme avant la mise en place de l’examen et du diplôme. De plus en plus de « sympathisants » ont adhéré. L’ADS fonctionne en toute indépendance selon ses statuts et son règlement intérieur en harmonie avec les autres niveaux qui régissent le sophromagnétisme.

Le but de l’association est de favoriser le développement du sophromagnétisme et son évolution en faisant sa promotion, en favorisant les contacts entre ses membres et avec ses membres, en faisant circuler les informations qui le concernent.

La promotion du sophromagnétisme doit utiliser les médias : presse, radio télé, magazines, internet, conférences, colloques, réunions, etc. Les contacts entre les membres et le recrutement de nouveaux membres doit utiliser les mêmes moyens en s’appuyant sur les publications existantes et d’autres à réaliser. De plus, il sera utile de mettre en évidence les relations du sophromagnétisme avec d’autres disciplines et de les promouvoir (radiesthésie, hypnose, géobiologie, radionique, arts divinatoires, magnétisme, sophrologie, etc ) en sensibilisant ceux qui les pratiquent à l’utilité et à l’importance de ces relations.

L’association transmet aux sophromagnétiseurs et aux formateurs les informations recueillies, avec ses remarques et ses suggestions. La dispersion géographique de ses membres peut être compensée en partie par les moyens informatiques actuels afin de « réunir pour promouvoir ».

L’ADS conserve les archives du sophromagnétisme et le fichier des sophromagnétiseurs. Elle entretient « un lien » permanent entre ses adhérents, les sophromagnétiseurs et les formateurs et avec le grand public.

 

2ème Niveau : les sophromagnétiseurs.

Ce titre est obtenu selon le règlement qui figure dans « la charte ». Il fait suite à un cursus auprès d’un formateur agréé. Cette étude théorique et pratique est sanctionnée par un examen oral. Les épreuves de cet examen ont lieu devant trois jurés : au moins un formateur agréé et deux sophromagnétiseurs confirmés exerçant régulièrement.

Une charte régit la pratique du sophromagnétisme. Elle peut être réaménagée selon les évolutions avec l’accord des représentants des quatre niveaux.

Lors de l’obtention du titre de sophromagnétiseur, l’intéressé s’engage par sa signature au respect de la charte.

Il me paraît utile de prévoir des possibilités de remises à niveau périodiques. L’évolution des sciences, des législations, etc. et les habitudes qui s’installent lors d’une longue pratique méritent des rencontres sur la théorie et la pratique, sous une forme à définir.

 

3ème Niveau : les formateurs.

La désignation et la « formation de formateurs en sophromagnétisme » est d’une extrême importance pour l’avenir de la méthode. Pendant une vingtaine d’années j’ai assumé seul la tâche de formateur avec la participation de mon épouse Kamina Brochka. Conscient de la nécessité d’assurer une relève, j’ai souvent exprimé mon désir de la mettre en place. Plusieurs stagiaires devenus sophromagnétieurs ont révélé leurs qualités au cours de mes stages et leur désir de devenir formateurs. J’ai transmis individuellement à chacun tous mes travaux concernant l’organisation de l’enseignement et sa pédagogie. J’ai tenu à ce que des considérations géographiques ne risquent pas de refuser des sophromagnétiseurs présentant les qualités indispensables : compétence, éthique, culture générale, disponibilité.

Actuellement trois formatrices ont successivement créé leur « centre de formation en sophromagnétisme » : Lélie Jacquemain dans le département des Ardennes, Joëlle Bauer dans le Vaucluse et Sophie Hassine à Strasbourg. Elles ont enseigné à des personnes qui ensuite ont obtenu leur diplôme de sophromagnétiseur ; et leur nombre ne cesse de croître. Personnellement je continue à Lattes près de Montpellier en collaboration avec mon épouse Kamina Brochka qui est de fait formatrice en exercice depuis l’origine. J’ai reconnu aptes à enseigner le sophromagnétisme d’autres sophromagnétiseurs qui ont le titre de « formateurs » mais n’ont pas encore exercé cette activité. Je citerai : Consuelo Coïaniz, Isabelle Coquart, Françoise Gérin et Pavlick Matias.

Les formateurs en exercice acquièrent une expérience réelle par leurs contacts directs avec leurs élèves qu’ils peuvent connaître et apprécier au cours des sept week-ends auxquels ils participent. Ils ajoutent à leur Savoir la Connaissance par le vécu.

Ils sont le présent et l’avenir du sophromagnetisme.

Jusqu’à ce jour, les futurs formateurs ont été cooptés par moi-même et je leur ai transmis tous les éléments pour la formation de sophromagnétiseurs. Il faut mettre en place la procédure qui sera observée lorsque j’arrêterai mes activités en ce domaine. Par qui et comment seront cooptés et formées les personnes qui auront la charge d’enseigner le sophromagnétisme ?

 

Peut devenir « formateur en sophromagnétisme » un sophromagnétiseur exerçant cette activité et ayant suivi un enseignement spécial concernant notamment la pédagogie et l’organisation des stages d’enseignement de la méthode. Le choix d’un candidat se fait par cooptation selon les qualités que j’ai citées : compétence, éthique, culture générale et disponibilité. D’autres qualités interviennent également…

Chaque formateur doit être agréé par le propriétaire de la méthode. Il doit préciser quel sera le cadre de l’exercice de cette fonction. Il peut enseigner dans le cadre d’une association qu’il a créée ou existante, ou personnellement dans un local convenablement aménagé à cet effet, selon les exigences du programme de formation.

 

Il est nécessaire de créer un « Collège des formateurs en exercice » pour bien définir leur position dans le sophromagnétisme. Ce collège informel sera responsable de l’évolution de la méthode et de son enseignement, sous réserve de l’acceptation et éventuellement du contrôle par le propriétaire de la méthode. Il est à souhaiter qu’une étroite collaboration soit établie entre toutes ces personnes.

Le fonctionnement de ce collège est à déterminer avec les formateurs qui exercent actuellement : réunions, contacts, travail de groupe, décisions, votes. Il pourrait être envisagé de mettre en place un système de vidéo conférence.

La tâche du collège des formateurs sera essentiellement de transmettre l’enseignement du sophromagnétisme et de le faire évoluer.

 

4ème Niveau : Propriétaire de la méthode.

Le nom sophromagnétisme et la méthode désignée sous ce nom appartiennent à une « personne physique ». En tant que créateur de la méthode, j’en suis le propriétaire. Le propriétaire du sophromagnétisme doit en assurer la pérennité et en favoriser l’évolution. Il doit assumer un rôle actif pour protéger le sophromagnétisme et en conserver l’esprit et les bases. Mon successeur sera assisté par Kamina Brochka, membre du collège des formateurs, qui a vécu toutes les vicissitudes du sophroma-gnétisme, a participé à son enseignement depuis sa création et est souvent juré dans les examens pour l’obtention du diplôme.

 

Il est nécessaire de définir les relations du propriétaire du sophromagnétisme avec les formateurs et avec l’ADS ? …

 

Pour mettre en place ces règlements il convient de les rédiger avec la participation active des représentants des quatre niveaux.

 

Le propriétaire du sophromagnétisme doit examiner toutes les décisions se rapportant à la méthode, à sa réputation, à son développement, à ses orientations, ainsi qu’aux nouvelles techniques susceptibles de s’y ajouter. Il doit être informé des travaux de l’ADS et si possible participer aux réunion et à l’AG à titre consultatif. Il doit collaborer avec le collège des formateurs. S’il s’oppose à une décision, il doit en expliquer les raisons. Il doit désigner son successeur et en faire éventuellement son assistant pour assurer une continuité.

Charly SAMSON

Décembre 2013

Retrouvez le site officiel du Sophromagnétisme.

 

L'Association Des Sophromagnétiseurs (A.D.S.) se réunira lors de la prochaine assemblée générale le dimanche 2 février 2014 à Lattes (proche banlieue de Montpellier). Cette association est ouverte à toutes personnes désireuses de participer au développement et à l'évolution du Sophromagnétisme. Cotisation de 20 euros annuel.

Sophie HASSINE, Secrétaire de l'A.D.S.

 

Le Sophromagnétisme

Le Sophromagnétisme

Tag(s) : #Sophromagnétisme, #Stages ésotériques STRASBOURG, #Charly SAMSON, #Magnétisme, #INFOS DIVERS

Partager cet article

Repost 0